Démocratie participative, une fabrication Région

Depuis 1998, la Région Provence Alpes Côte d’Azur, convaincue qu’une action politique n’est efficace que si elle est partagée, s’est engagée dans une démarche de proximité et de participation citoyenne. Cette initiative s’est traduite par la consolidation d’instances existantes et le création de nouveaux outils et démarches participatives dont l’objet est de créer de la proximité entre l’institution régionale, les acteurs des territoires, les citoyens, afin de favoriser leur participation à l’élaboration des politiques publiques régionales.

Conseil Economique Social et Environnemental Régional, Conseil Régional des Jeunes, Comités de ligne, Comités territoriaux éducation, formation et emploi, soutien aux Conseils de Développement… la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur compte plus de 50 instances participatives dans de nombreux domaines (environnement, énergies renouvelables, développement local...).

Montagne, agriculture, mer, recherche scientifique, solidarité, insertion… La Région vous consulte dans tous les domaines sont concernés. Côté développement durable, le Collectif régional de concertation sur la qualité environnementale du bâtiment (Codebaque), le Comité régional d'échanges sur l'énergie éolienne (Code'ol) ou encore le Comité régional de développement de l'énergie solaire(Codesol) .sont chargés d’anticiper les mutations de la société et réunir les différentes filières pour répondre aux enjeux environnementaux.

Mieux cerner les réalités

Dans les transports, outre les Comités de ligne, le conseil de développement de la percée ferroviaire de Montgenèvre a été créé par la Région pour un travail en collaboration avec les institutions Rhône-Alpes ou Piémont (Turin), elles aussi concernées par le projet.

A travers la formation et les lycées, le Conseil régional des jeunes (CRJ), les Comités éducation formation emploi (Cotefe), les assises de la vie étudiante, les réseaux de la formation et de l'apprentissage, les jeunes ont aujourd’hui la parole.

Autre instance avec laquelle la Région entretient d’étroites relations de travail partenarial, le Conseil Economique Social et Environnemental Régional, qui réunit les représentants de la société civile dans toute sa diversité, et qui formule régulièrement des avis sur les politiques régionales.

Aux côtés des associations

Les associations font également preuve de dynamisme démocratique, tout particulièrement celles liées à l'éducation populaire et à l'économie sociale et solidaire. Le Fonds de solidarité et de promotion de la vie associative (FSPVA) qui fédère une soixantaine d'entre elles, a rédigé en 2001 une charte de la vie associative formalisant les engagements réciproques de la collectivité régionale et des associations. « Ce texte prévoit entre autres que les associations organisent le débat public. Les citoyens ne veulent pas être seulement des “consommateurs” des politiques publiques, mais être aussi des partenaires et co-concepteurs. »

Aux côtés des citoyens

Depuis 2009, la Région a souhaité organiser chaque année un grand rendez vous de débat citoyen. Mis en place dans le cadre d’un large partenariat, les Etats Généraux constituent un temps fort de débat sur un sujet dont les enjeux citoyens sont forts.

Après les Etats Généraux consacrés aux services publics en 2009 et à la démocratie en 2011, cette année les Etats Généraux portent sur le thème de l’Eau. Ces Etats généraux de l’eau font suite à l’ « Année régionale de l’Eau », et précèdent la tenue du Forum Mondial de l’Eau et du Forum Alternatif Mondial qui se dérouleront en mars prochain à Marseille.

Les États Généraux ont pour mission de (re)créer un mouvement collectif qui favorise l’expression de nouvelles formes de participation citoyenne.

Participez à ce défi pour l’avenir !

Une Charte régionale de la Démocratie
Parce qu’elle pense que la démocratie est à réinventer à partir d’un dialogue avec les citoyens et les acteurs du territoire, parce que l’ambition du dialogue est au cœur du pacte républicain, la Région proposera au cours de l’année 2012 une Charte régionale de la Démocratie, cadre de référence pour l’action régionale en matière de proximité et de participation citoyenne.